La mise en place par le gouvernement gabonais, d’un projet de loi visant à dépénaliser l’homosexualité en République Gabonaise, a été mal perçu par les Gabonais. Provoquant ainsi, une levée des boucliers dans la presse comme sur les réseaux sociaux. Hommes d’église, la société civile et des Gabonais lambda. C’est le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, lui-même qui présentera ledit projet aux députés, dans les prochains jours.

 

« Le climat social déjà tendu risque de dégénérer, car s’il est de notoriété publique que plusieurs membres du Gouvernement Gabonais sont homosexuels et prennent des femmes pour faire bonne figure dans leur famille, la pilule risque de ne pas passer parce que tout le monde ne se reconnaît pas dans cette pratique malsaine et immonde », s’insurge contre une internaute.

Un autre estime que la dépénalisation de l’homosexualité va favoriser le clientélisme dans toutes les classes sociales du pays.

« Dans un Pays où les libertés les plus élémentaires sont bafouées et où le Clientélisme politique dans les administrations fait rage, doit-on, encore légaliser la Pédérastie et le lesbianisme? »

 

Un autre internaute s’appuyant sur la Bible, a condamné tout de go le projet du gouvernement.

« Ephésiens 5:10-17 Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les ».  

Puis d’ajouter :

« Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret ; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière ». 

Pour la prophétesse des Nations Elisabeth Ngoua Mbina, le Gabon ne doit pas être le Sodome et le Gomorrhe de ce siècle. En lançant :

 

 » Je dis non à Sodome et Gomorrhe ! Dieu, alerté par le cri contre Sodome, dont le péché est énorme, est résolu à détruire la ville pour punir ses habitants Genèse 18V20-21. Il envoie alors deux anges vérifier si le péché est avéré !!! ». 

Et d’appeler les dirigeants à la retenue.

« ATTENTION GABON ».

L’homosexualité est  caractérisée par une attirance sexuelle ou par des sentiments amoureux envers une personne du même sexe ou genre. L’homosexualité fait partie de la sexualité humaine et se retrouve dans plusieurs pays occidentaux et africains. Condamnée par les traditionalistes et les directeurs de conscience, parcequ’elle est une diviance. Deux hommes ne peuvent enfanter, de même pour deux femmes.

 

 

 

 

 

Facebook Comments