Il y a quelques semaines, les gabonais bloqués à l’étranger pour cause de fermeture des frontières, suite à la crise sanitaire liée au Coronavirus ont été rapatriés. Mais une autre catégorie de gabonais a été oublié par le gouvernement. Ceux bloqués à l’intérieur du pays.

Nombreux sont les compatriotes ayant fait le déplacement à l’intérieur du pays, comme à Libreville, avant le confinement total et l’état d’urgence instauré par le président de la République. Jusqu’à ce jour, des mécanismes n’ont pas été pensés pour rapatrier cette catégorie sur leurs provinces d’origine et depuis ces derniers ne savent plus à quels saints se vouer.

Ces déplacements sont soient liés à différentes professionnelles et personnelles. Le gouvernement ayant fermé toutes voies de communication depuis deux mois, plusieurs compatriotes à cause de cette situation, ont perdu leur travail et d’autres sont menacés de suspension de salaire par leurs employeurs.

Le gouvernement est interpellé pour venir à bout de cette situation, qui n’augure pas des lendemains meilleurs, pour ces pères et mères de famille coincés à travers l’ensemble du territoire national.

Facebook Comments