Le ministre de la justice garde des sceaux, madame Erlyne Antonella Ndembet épouse Damas, a échangé avec les membres du bureau exécutif du syndicat des Greffiers ce jour en début d’après midi. L’objet était d’échanger et de s’accorder sur les mesures sécuritaires en vue de la protection des Greffiers contre la pandémie du covid 19 au sein des juridictions. 

 

Dans une note circulaire datant du 6 mai dernier, le ministre de la justice, garde des sceaux interpellait les chefs de juridiction en vue d’une reprise des activités au sein des Cours et tribunaux. C’est dans ce sens que le président du syndicat national des Greffiers Me Bouchard Mandji Marcel Evrard et son bureau ont été reçu ce jour par le ministre de tutelle en vue d’échanger sur les conditions de reprise des activités au sein des cours et tribunaux.

 

Parmi ces préalables le président du syndicat des Greffiers à proposé la mise à disposition en quantité suffisantes des gels hydroalcooliques, des bavettes et des gans pour les greffiers, la mise à disposition devant chaque Greffe d’un agent de sécurité chargé de réguler les entrées dans les Greffe, vérifier le port des bavettes obligatoire et mette sur les mains du gels hydroalcooliques. Pour les audiences, acceper dans les salles que les détenteurs des avis d’audience ou ceux dont les noms figures sur les rôles exceptés les avocats qui ont un libre accès aux salles d’audiences. 

Le ministre de la justice quand à elle a tenu à rassurer l’ensemble des Greffiers sur les mesures déjà envisagées en vue de les protéger contre le covid 19 dans l’exercice de leur fonctions

En terme des mesures proposées par le Garde de Sceaux, il y’a:

– la mise à disposition des masques et de gels à tout greffier

– la mise en place, dans les greffes, des lignes téléphoniques afin de limiter l’affluence des justificatiables 

– dispenser les personnes à santé fragile  afin qu’ils restent chez eux.

– d’autres mesures seront prises à l’occasion de la rencontre entre le Garde de Sceaux et les chefs des jurictions. Aussi envisage-t-elle de rencontrer les chefs de services des greffes.

– des cubitraines qui vont être placés aux entrées des jurictions. 

 

Comme outils disponibles au ministère actuellement, nous avons:

– 5 milles masques, d’autres en confection

-72 gels

 

Notons que dans les juridictions, les greffiers sont les agents les plus exposés. Chargés de recevoir les plaintes, monter les procédures et gérer plusieurs dossiers, aller aux audiences en plus du renseignements de toutes sortes, ils ne sauraient reprendre le service s’ils ne sont pas rassurés pour leur vie ainsi que celle de leurs familles.

Facebook Comments