Dans son adresse à la nation ce samedi 21 mars 2020, Ali Bongo a annoncé des nouvelles mesures de lutte contre la propagation du Coronavirus. L’une d’ entres-elles est l’interdiction de circuler entre 19h 30 et 6 heures matin, et ce, à partir de dimanche 22 mars. Il a également annoncé le nombre de cas infectés par le virus, qui passent à 5 cas et enregistre un mort au Gabon.

«  A compter du dimanche 22 mars et  jusqu’à nouvel ordre, tous les déplacements sur l’ensemble du territoire national, entre 19h30 et 6 heures du matin sont désormais interdits sauf indication contraire. Je vous demande de respecter scrupuleusement et dans un esprit citoyen cette mesure de confinement partiel, il en va de votre santé et celle de vos proches », a annoncé Ali Bongo, président du Gabon.

Ali Bongo Ondimba appelé à la sérénité ,  tout Indiquant que  : «  Le système sanitaire gabonais est prêt à affronter le Coronavirus ».

Si les Gabonais attendaient des mesures économiques fortes, ils sont restés sur leur faim.

« Nous attendions mieux. Le président n’a pas évoqué les questions économiques. Que compte t-il faire de tous ces gabonais envoyés au chômage sans accompagnement », s’insurge  Eloïse.

 Raymond, gérant de bar, attendait quant à lui plus de mesures économiques et commerciales comme il  se passe dans certains pays.

 « Le Chef de l’Etat ne nous a pas dit si oui non il y aura une indemnisation ou un accompagnement  permettant de soutenir notre activité en berne. Nous ne savons même pas comment régler nos charges mensuelles ? » , s’est-il interrogé.

Facebook Comments