C’est par un message sur les réseaux sociaux que le député Jean Fidèle Otando s’est adressé aux populations du 2ème arrondissement de la ville de Port Gentil.

 

Message du Député Jean Fidèle OTANDAULT aux populations du 2e arrondissement de Port-Gentil.   

 Mon  invite à vous à la vigilance.Populations du 2e arrondissement en particulier, et de Port-Gentil en général, mes très chers parents. Depuis quelques temps, comme vous le savez déjà, une épidémie dénommée « Coronavirus » ou « COVID-19 » sévit à travers le monde. Après l’Asie, l’Europe, l’Amérique… l’Afrique s’en trouve touchée à son tour. Et le Gabon, notre pays, en date du 12 Mars 2020, a enregistré son premier cas. Le « patient zéro ». Devenant ainsi, à ce jour, la 16e Nation africaine à être impactée par cette affection médicale. Depuis lors, en phase avec son souci directeur de préserver par tous les moyens la santé des populations, le Gouvernement de la République, sur Instructions fermes du Président de la République, chef de l’État Ali Bongo Ondimba, a initié une batterie de mesures salutaires que courageuses, venant ainsi corser d’autres déjà prises en amont dans le cadre de la prévention et de la sensibilisation. 

A bien des égards, celles-ci, bien entendu, invitent chacun de nous au respect, stricto sensu, des consignes ainsi édictées. Et donc, à savoir allier notre sens de responsabilité et de maturite au gage républicain exprimé au travers de toutes les initiatives mises en relief :

_ Les frontières sont fermées.
_ les écoles, les lycées et collèges (publics et privés) seront fermés dès lundi 16 Mars sur l’ensemble du Territoire national.
_ les attroupements de plus de 50 personnes ne sont plus autorisés.
_ Il faut se laver régulièrement les mains avec un désinfectant à base d’alcool ou de l’eau et du savon.
_ Éviter, désormais, tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux.
_ Saluer sans se serrer la main, et éviter les embrassades.
Autant des mesures, pour nous éviter toute contamination au Coronavirus. Toutefois, en cas des symptômes de la grippe (fièvre, toux, éternuements, difficultés à respirer) inutile de vous rendre dans une unité de santé ou chez votre médecin traitant : un Numéro Vert gratuit : 1410, est à votre disposition.

Vous en convenez : c’est l’unique moyen de vous interpeller à demeurer vigilants. Les rassemblements étant dorénavant prohibés.

La Santé n’a pas de prix ! Alors, vaut mieux ensemble prévenir que guérir.

On est Ensemble !

JFO, votre Député.

Facebook Comments