Communiqué de presse N°03/10032020 sur l’invitation des Partis Politiques à la réunion du mercredi 11 mars 2020.

Le 09 mars 2020, le régime a diffusé une note, sous la signature de L’. Lambert Noël Matha. Par cette note, une invitation de M. Julien Nkoghe Bekale, est adressée à l’ensemble des partis politiques à prendre part à une réunion ce mercredi 11 mars 2020 à 10h, à l’immeuble Arambo.

Pour la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), cette invitation appelle les principales observations suivantes:

– L’invitation met en exergue une légèreté dans la demande dont ce régime est devenu coutumier et qui ne cesse d’abîmer l’État;

– L’invitation ne compte pas un ordre du jour précis.

Plus fondamentalement, cette invitation intervient dans un contexte de manœuvre obscures, marqué notamment par les apparitions épisodiques et par éclipses de M. Ali Bongo Ondimba. Il ya quelques jours, on a assisté à une tentative incongrue aux objectifs inavoués, consistant à raccourcir le mandat en cours du Senat.

La CNR rappelle aussi bien à la communauté nationale qu’aux partenaires au développement que le climat politique général, particulièrement depuis 2016, est fondé sur les pires méthodes des régimes dictatoriaux. Ainsi, les conditions favorables au déploiement de l’action des partis politiques, conformement à la constitution, ne sont pas réunies. La liberté d’accès des partis politiques aux médias d’Etat n’existe pas au Gabon. Le droit à la liberté des réunions publiques, sont constamment bafoués par le régime.

En conséquence de tout ce qui précède, la CNR trouve sans fondement l’organisation de cette réunion, qui s’ajoute à une succession de mises en scènes institutionnelles et de fuites en avant qui prolongent inutilement et cyniquement le naufrage de l’Etat et le discrédit de tout un pays.

Facebook Comments