Libreville, le 9 mars 2020 – Suite à l’effondrement du cours du Brent sur les marchés internationaux dans la nuit du 8 au 9 mars, le ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Jean-Marie Ogandaga, a convoqué une réunion d’urgence avec ses collaborateurs pour déterminer les impacts de cette situation sur l’économie nationale.

À cet effet, le ministère informe de la mise en place d’un dispositif de veille mobilisant l’ensemble de ses administrations.

Le prix du baril de Brent se situe à environ 35 dollars US contre 70 il y a près d’un mois. L’accélération de cette chute du cours du pétrole est due aux divergences entre les pays producteurs dans un contexte international marqué la propagation de l’épidémie du coronavirus qui entraîne un ralentissement des activités économiques mondiales.

Facebook Comments