Déclaration du SGA de la COSYGA

Un an après l’arrivée de Philippe Djoula à la tête de la confédération syndicale gabonaise (COSYGA), plusieurs voix s’élèvent pour decrier la gestion peu orthodoxe du secrétaire général de cette confédération syndicale.

On n’en veut pour preuve, la sortie explosive du secrétaire général adjoint, Jocelyn…..

Jocelyn Ngoma, SGA1 de la COSYGA

 » Après l’élection du nouveau bureau national exécutif, nous avons constaté pour le regretter, que le nouveau secrétaire général a complètement dévié du projet qui avait acquis l’adhésion des travailleurs lors du congrès. J’en veux pour preuve, le non-respect des statuts et règlements, le non-respect de l’étique de la gestion des finances de l’organisation, le non respect de la collégialité des décisions qui requièrent la responsabilité collective », a décrit, le secrétaire général adjoint de la Cosyga.

Le secrétaire général adjoint, reproche à Philippe Djoula d’avoir humilié l’organisation aux yeux du monde entier, par un cinglant désaveu de l’ensemble de organisations professionnelles des travailleurs des secteurs privé et parapublic.

« En ma qualité de secrétaire général, il est de mon devoir d’interpeller l’ensemble de nos organisations de base, pour tirer toutes les conséquences qui s’imposent ».

Pour Jocelyn Ngoma, « un tel déshonneur et le manque de confiance dont il fait l’objet, le disqualifie désormais pour conduire la destinée des travailleurs ».

Facebook Comments