À la suite des événements malheureux des jeudi 23 et vendredi 24 janvier 2020 à Libreville, le Parquet de la République par la voix du procureur de la République révèle qu’à ce jour, 185 personnes au total ont été déférées.

Cependant, 126 personnes ont été mises hors de cause; 09 ont été placées sous mandat de dépôt par le ministère public. Pour les faits de diffusion de nouvelles fausses, attroupement armé ayant troublé l’ordre public, outrage a un agent et diffamation.

Le Parquet de la République note que 18 personnes ont vu leurs procédures être mises en instance pour poursuite des enquêtes.

Tandis que 29 personnes sont placées sous mandat de dépôt après ouverture d’informations auprès des juges d’instruction pour meurtres, tentative de meurtre, destruction et dégradation de biens meubles et immeubles appartement à autrui, omission de porter secours.

En effet, il s’est tenue ce jour la première audience de flagrant délit liée aux événements du 24 janvier 2020 et qui a vu comparaître sept (7) prévenus devant le tribunal correctionnel et les affaires ont été mises en délibéré, pour décision a intervenir le 07 février 2020.

D’autres affaires seront connues par le tribunal correctionnel a cette même date, dont celle relative a une diffamation via les réseaux sociaux, où un compatriote a été présenté comme étant un dangereux ravisseur d’enfants, voyant ainsi sa vie mise en danger par des gens qu’il ne connait pas et qui ne le connaissent pas.

En somme, le Procureur de la République a indiqué que les enquêtes se poursuivent.

 

Facebook Comments