Le président de la Fédération Gabonaise de Football Pierre Alain Mounguengui et le sélectionneur national Patrice Neveu ont eu une séance de travail avec le ministre  dessports Franck Nguema à son cabinet mercredi 29 janvier 2020. À l’ordre du jour la qualification de l’équipe nationale pourla CAN 2021 et la qualification pour la coupe du Monde 2022.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le ministre des sports Franck Nguema, anticipe sur la préparation de l’équipe nationale.  » Ça demande beaucoup de travail et l’organisation c’est ce que nous faisons en amont plusieurs mois à l’avance pour que les choses roulent comme vous avez pu le voir depuis lundi que le président et le Coach Patrice Neveu sont là et les choses sont bien organisées avec le ministère des sports et l’Office du développement ».

Aussi, le ministre a fustigé le comportement de certains responsables qui freine la bonne marche du sport au Gabon. « Quand dans notre pays on veut mettre la méthode, l’organisation efficace ça marche, mais quand on veut faire le houyahouya, le foufou que vous savez même au plan local ça toujours été catastrophique ».

Pour Patrice Neveu l’objectif sur le championnat local serait de sortir une quarantaine (40) de joueurs et d’en faire une équipe nationale locale. Car rentrer en équipe A, aujourd’hui c’est trop trop frais. Neveu estime que les équipes qui feront face aux Panthères c’est du haut niveau. Mais espère dans peu de temps pouvoir intégrer déjà ceux qui ont des belles intentions.  » Il ne faut pas aller vite il faut laisser le temps au temps pour les intégrés ».

« Le groupe des Panthères est jouable à condition qu’on rentre 4, 5 joueurs pour être plus costaud qu’aujourd’hui. Certains joueurs que j’ai convoqué les premiers matchs ne jouent plus trop en ce moment, il faut prévoir des nouveaux joueurs », a expliqué Patrice Neveu.

Cependant, le championnat national organisé par la LINAF qui a démarré le weekend dernier a fait le point avec les clubs dont la Fédération attend le procès verbal.

 » Ce que je sais ce que le championnat à bien démarré le weekend dernier. Parler du championnat c’est outre passé la LINAF qui est toujours au commande de la mission que le Fédération lui a confié », a déclaré Alain Pierre Mounguengui président de la FEGAFOOT.

Les moyens pour la préparation des Panthères seront le gage des résultats attendus par l’ensemble des gabonais lors de ces différentes compétitions.

 

Facebook Comments