Les ministres Madeleine Berre et Gisèle Akoghet ont reçu ce mercredi 29 janvier 2020 les confédérations syndicales des travailleurs en prélude à la plénière tripartite qui se tiendra le 3 février 2020 sur le projet de loi portant révision du code du travail.

En effet, ce code du travail encore en projet a suscité beaucoup d’interrogations au sein de l’administration. Pour certains, ce code si jamais était adopté, donnerait plus d’avantages à l’employeur au détriment de l’employé. Et pour d’autres le projet de loi de ce code du travail serait taillé à la mesure de l’employeur.

Pourtant lors des échanges avec les  confédérations syndicales, le ministre Madeleine Berre avait présenté les avantages de ce code du travail qui serait très avantageux pour les journaliers qui devraient bénéficier de la CNSS et l’ACNAMGS à l’exemple des dockers, avait-elle expliqué.

Les échanges de cette rencontre ont essentiellement porté sur les modalités de participation de l’ensemble des confédérations syndicales à la plénière, conformement aux instructions du premier ministre Julien Nkoghe Bekale

Facebook Comments