Des jeunes gens ont pris d’assaut la rue, cet après midi dans la zone des PK, pour dénoncer les enlèvements devenus légion à travers le pays. On pouvait lire sur pancartes »Stop aux crimes rituels ».

La manifestation est partie des feux tricolores du chaud show. L’objectif était de se rendre au Rond point de la Démocratie. Ils ont été contraint de rebrousser chemin au point de départ par la police.

De leur côté, des élèves de certains lycées de la capitale, ont manifesté leur mécontentement face à la montée vertigineuse de kidnapping.

Derrière l’hôtel de la Can un jeune ayant un comportement suspect, a été molesté puis libéré par des agents en civil. Un autre serait décédé après avoir été pris à parti par les populations irritées par cette situation.

Dans un récent communiqué, le gouvernement avait balayé du revers de la main , l’idée d’une vague d’enlèvements.

Facebook Comments