Le gouvernement a réagit par rapport la menace de grève générale nationale, dite d’avertissement par les organisations syndicales des travailleurs du Gabon.

Un protocole d’accord entre le Gouvernement et les organisations syndicales COSYGA et CGSL  vient d’être signé suite au préavis de grève déposé le 17 janvier 2920 relatif au projet de réforme du code du travail.

Au terme d’une réunion avec le ministre du travail chargé du dialogue social, Madeleine Berre, le gouvernement prend acte de la plénière souhaitée par les partenaires sociaux; ils s’engagent à ouvrir une plénière sur la réforme du code du travail avec l’ensemble des parties; la suspension du préavis de grève et la mise en place d’un chronogramme qui sera fixé de commun accord avec les deux parties.

Le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a remercié l’esprit patriotique des partenaires sociaux avec qui ils ont échangé longuement.

« Vous avez véritablement montré que vous défendez les intérêts des travailleurs aux côtés du gouvernement qui est le premier défenseur des travailleurs. Le gouvernement ne posera aucun acte qui va à l’encontre des travailleurs », a déclaré Julien Nkoghe Bekale.

Ce préavis de grève générale nationale, dite d’avertissement de 5 jours confirmé hier et qui devrait prendre effet ce mercredi à 23h59, a été suspendu pour la bonne marche de l’administration gabonaise.

Facebook Comments