Le Directeur Général du Samu Social Mr Wenceslas YABA a été convoqué le mercredi 15 janvier 2020 au tribunal   par ses ex-agents pour plusieurs mois de salaires impayés et licenciements abusifs.

Après son passage spectaculaire et majestueux le lundi 13 janvier sur la chaîne nationale et dans l’émission le Grand Mbandja, le Directeur Général du Samu Social s’est expliqué devant les gabonaises et Gabonais quant à cette affaire des salaires impayés et des licenciements abusifs. Les plus hautes autorités qui l’ont fait confiance l’ont également entendu tellement il criait haut et fort pour défendre sa peau.

En tout cas, à l’entendre, Mr Wenceslas YABA ne reconnaît pas les faits qui lui sont reprochés. Et rejette toute idée qui mettrait en mal le Samu social. Cette structure dont-il est l’alpha et le méga

YABA balais d’un revers de la main l’appel de l’autorité judiciaire et se fait représenter par un soit disant responsable des ressources humaines que les ex-agents du Samu Social n’ont même pas reconnu et qui n’a présenté aucun mandat lui donnant quitus de représenter son collègue YABA. Il a été mis de suite à la porte par le magistrat qui devrait les entendre.

Voilà une fois de plus le comportement affiché par Mr YABA Wenceslas qui refuse l’affront avec ses ex-employés. Le comportement de ce dernier demontre un mépris de l’autorité et un manque de respect de la loi. Mais nous savons tous que nul n’est au-dessus de la loi.

Le Président de la République son Excellence Ali Bongo Ondimba qui l’a fait confiance a dit : »je ne serait heureux que lorsque les Gabonais seront heureux ». Mais avec quel genre d’individu Mr le Président ?

Ces pères et mères de famille demandent que justice leur soit rendue. L’homme ne mangera t-il pas à la sueur de son front ? Alors pourquoi leur privé de ce droit le plus absolu?  » Nous ne réclamons pas l’argent qui sort de la poche de Mr YABA, mais l’argent qui nous revient de droit et que nous avons travaillé pendant 12 mois pour certains et 15 mois pour d’autres » a déclaré Mouangala John Arnaud membre du collectif.

Cette attitude de Mr YABA Wenceslas vient mettre en doute tout ce qu’il a décrié à la télévision nationale. Serait-il englué dans des malversations financières ? Si oui alors que le « scorpion » l’attrape.

Les magistrats ont décidé de porter l’affaire devant les juges.

Facebook Comments