Tôt ce matin le ministère de la Fonction publique a été pris en otage par tous les syndicats de la Fonction publique qui ont pris part au forum de la Fonction publique organiser pour trouver des pistes de solutions aux problèmes qui minent cette administration.

Certaines formations syndicales réclament dans l’immédiat la concrétisation des 140 recommandations qui ont été retenus au sortir du forum organisé par la Fonction publique du 13 au 14 janvier 2020.

Selon d’autres formations syndicales il est trop tôt pour le gouvernement de mettre en musique ces 140 recommandations. À cet effet, le vendredi 31 janvier est la date butoire accordée au gouvernement pour prendre ses responsabilités et présenter le chronogramme des réalisations des actions à court, moyen et long terme.

La première action dans l’immédiat serait l’attribution des postes budgétaires à tous les sortants des écoles nationales, à tous ceux sortants des établissements agréés par l’État, et à tous ceux qui sont en instances de recrutement à la Fonction publique qui sont dans les différents ministères.

C’est le cas de Mr Fabrice BOULONDO sorti de l’INFASS, qui depuis 2015 n’a toujours pas de poste budgétaire. Et qui traverse des moments assez compliqués. Il espère que le forum de la Fonction publique sera une issue pour lui de rentrer dans ses droits.

Pour Pierre Mintsa,  » la deuxième action immédiate est l’arrimage obligatoire sans délai de la pension retraite au nouveau système de rémunération ».

Ainsi le chronogramme doit obligatoirement regrouper tous ces actions dans l’immédiat à court, moyen et long terme. A cet titre les formations syndicales donnent la possibilité au gouvernement de transmettre le rapport au Président de la République et une détente syndicale de 15 jours sera observer pour permettre au gouvernement d’établir ce  chronogramme.

Facebook Comments