Nous avons tendu notre micro au coordonnateur général de l’Ong IDRC Africa, Membre de la société civile gabonais, sur les trois plaintes intentées contre le fils du président, qu’ils soupçonnent de détournements d’argent public.

Bonjour vous êtes membre de la société civile gabonaise, vous vous démarquez de ceux qui ont porté plainte contre  le coordonnateur général des affaires présidentielles. Pourquoi ?

Hervé Omva Je viens de parcourir le document d’ huissier s’assimilant à une plainte. 
Et je me suis interrogé sur la crédibilité d’une telle démarche, qui pour moi, elle tend plus vers de la fiction qu’à une plainte sérieuse, étayée par des preuves et c’est par rapport à cette absence d’éléments sérieux que nous ne pouvons soutenir cette démarche. Et nous condamnons cette manière de faire qui est le propre de certains acteurs de la société civile à vouloir de manière permanente à salir certains hauts cadres du pays.

Plusieurs sources disent que des éléments de la GR détenaient plusieurs millions de francs dans leur voiture. Des millions qui appartiendraient au fils du président, comment pouvez-vous défendre un cas de corruption alors que vous êtes un fervent défenseur de la bonne gouvernance ?

Hervé Omva: je suis contre la mauvaise gouvernance, je suis membre de la campagne corruption 0, je suis pour que tout ceux qui ont pillé l’argent du contribuable, tout ceux qui se sont approprié des biens de l’Etat soient présenté devant la justice mais les choses doivent se faire en phase avec le cadre légal. C’est bizarre cette histoire d’altercation entre des pseudo éléments de la GR et des gendarmes personne il n’y a aucune une preuve matérielle, aucun élément ou une piste sérieuse. c’est pourquoi je ne prend pas au sérieux cette affaire. J’ai discuté personnellement avec mon aîné Georges Mpaga Et meme lui même n’avait pas d’éléments de réponse à cette histoire. Mais comme dans notre pays certains acteurs de la société civile brille dans le fantastique et la fiction. Il ne suffit pas de dire que Mr Nourredine a volé sachant qu’il n’y a aucune preuve.

D’aucuns pensent que le fils d’Ali Bongo est un proche de l’ex directeur de cabinet d’Ali et qu’il n’est pas étranger aux détournements dont on accuse les proches de l’ancien dircab du président. Quel est votre avis?

Hervé Omva : Nous sommes nombreux à être ami ou très proche d’un ami de BLA mais cela ne fais pas de nous des complices et je pense qu’il faut laisser la juste faire son travail. Irdc Africa: Et pour terminé je pense que le vrai problème est le faite que Mr Nourredine soit le fils du président ABO et c’est vraiment dommage de juger une personne par rapport à son statut familial. J’ai eu à travailler avec lui dans le cadre de la mise en œuvre du programme Graine et je peux vous dire que c’est un visionnaire humble et très respectueux de ces engagements pour le Gabon.

Facebook Comments