La confédération syndicale Dynamique Unitaire a tenu son assemblée générale annoncée depuis novembre 2019 lors des différentes rencontres entre ces membres. C’est le terrain de basket-ball d’Awendjé qui a abrité cette rencontre dans le 4e arrondissement de la commune de Libreville ce mercredi 8 janvier 2020.

A l’issue de cette assemblée générale, Dynamique Unitaire lance un ultimatum au gouvernement Julien Nkoghe Bekale pour résoudre les nombreux problèmes des travailleurs et cela jusqu’au 31 janvier.

Le terrain de basket-ball d’Awendjé a refusé du monde cet après midi,  c’est près de 800 personnes qui ont pris part à ce grand rassemblement pour décider de la conduite à tenir face à un gouvernement complètement hors jeu.

Pour les leaders de la Dynamique Unitaire, l’heure est grave, il n’est plus question d’attendre. Si rien n’est fait d’ici le 31 janvier, la confédération syndicale Dynamique Unitaire se retrouvera le 5 février 2020 pour balayer le gouvernement.

À ce titre, Dynamique Unitaire entend ainsi passer à la vitesse supérieure, à travers notamment une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

 » Ce combat, vise à se réapproprier le pouvoir, parce que le pouvoir appartient au peuple et les dirigeants sont au service du peuple et non le contraire. Le gouvernement se sert du peuple » a déclaré Jean Rémy Yama, président de Dynamique Unitaire.

Pour la confédération syndicale Dynamique Unitaire » trop c’est trop ». Le rendez-vous est pris pour le 5 février prochain.

 

 

 

Facebook Comments