Maxime Ndoungou, habitant du village mana-mana dans la province de l’Ogooué-lolo a été agressé par une panthère de plus de deux (2) mètres le dimanche 5 janvier 2020 en allant visiter ses pièges se trouvant au tour de son champ.

Après sa sortie de l’église, comme bon villageois, Maxime decide d’aller faire une randonnée vers son champ afin de visiter ses pièges qu’il n’avait pas regardé depuis plusieurs jours. Pendant sa randonnée, il est surpris par une panthère prise au piège et qui va finir par l’agresser sauvagement pour se défendre.

Mais au cours de ce combat mettant Maxime Ndoungou entre la vie et mort, il  réussira tout de même à se faufiler entre les griffes de cet prédateur. Blessé grièvement, il réussira à atteindre le village qui se trouvait à 1 kilomètres du lieu de son agression.

Une fois au village, les autres chasseurs par solidarité sont allés venger ce fils du village qui a été sauvagement amoché par la panthère.

Actuellement, Maxime se trouve interné au Centre Régionale Paul Moukambi de Koulamoutou, où il suit des soins intensifs sous le regard bienveillant des médecins.

 

 

Facebook Comments