Justin Ndoundangoye, député du deuxième arrondissement de la ville de Franceville, cité dans des affaires de détournements de fonds, s’est vu lever son immunité parlementaire, ce jeudi par les députés.

Ancien ministre des travaux publics, des transports et du tourisme, viré du gouvernement il y a quelques semaines se trouve depuis cet après-midi devant les gendarmes de la direction générale des recherches (DGR).

Il va devoir répondre les griefs qui lui sont reprochés par la justice.

Il a tenté de quitter le territoire national par deux reprises, arrêté puis ramené à Libreville. La dernière tentative remonte à deux jours.

Sur 121 députés présents à l’Assemblée nationale pour la levée d’immunité parlementaire de l’ancien membre du gouvernement, Justin Ndoundangoye, 113 ont voté pour sur 7 contre une seule abstention, 16 absents et 3 excusés. 

A l’issue de ces résultats, le sort est scellé. 

Celui qui n’est plus désormais député, va semble t-il rejoindre ses collaborateurs à la prison centrale de Libreville. A l’instar de : Brice Laccruche Alihanga, Tony Ondo MBA tous impliqués dans les scandales de détournement de fonds publics.

Facebook Comments