Libreville, le 08 décembre 2019, dans le 2e arrondissement de Libreville s’est tenue la rentrée politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG) au Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnel de Nkembo où tous les militantes et militants étaient mobilisés entête desquels le Membre du Bureau Politique, Léandre Nzue, l’Honorable Député du 2e siège Jacques Massala,les Déléguées Nationale et Provinciale de l’UFPDG, le Secrétaire Communal de Libreville, les Fédéraux et les Secrétaires de Sections et de Comités.

Après une très longue absence sur le terrain le PDG resserre ses rangs. « Un rendez-vous comme celui-ci est toujours l’occasion de jeter un œil sur le rétroviseur et de poser les jalons d’une perspective » dixit le 1er Secrétaire d’arrondissement Augustin Pathou Ondong  Mba. En effet, il y’a un an, partis de très loin, des affres de 2013 et 2016, les militants du 2e arrondissement  s’étaient révoltés et donnant ainsi un faible pourcentage au parti de masse. Mais quelques années plus tard, au cours des élections générales d’octobre 2018, ils se rachetèrent en raflant 13 des 25 sièges du Conseil d’Arrondissement et 100% des sièges de député.

Ainsi, en terme de perspectives, dans quelques semaines, autour des Membres du Bureau Politique, du Conseil National et du Comité Central, en toute transparence, après 18 mois de fonctionnement, les responsables PDG du 2e arrondissement vont procéder à la réédification de leurs structures de base. Aussi, « le fer de lance du Parti Démocratique Gabonais étant les femmes dont la représentation à la tête des fédérations est nulle reste encore généralement faible à la direction des sections et comités » a souligné Augustin Pathou Ondong Mba. Pour cela, il lance un vibrant appel aux camarades militantes afin qu’elles se présentent valablement au cours de ces élections internes.

Pathou Ondong Mba, « émet le vœu que les prochaines élections internes se déroulent dans le strict respect des statuts, règlement intérieur et charte des valeurs du PDG, d’une part et dans l’amour du travail bien fait, d’autre part ».

 

Facebook Comments