Le Bloc Démocratique Populaire par son président Paskal Nkoulou a tenu ce lundi 02 décembre 2019, à son siège d’Akebe ville dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville, une importante déclaration sur la situation politico-judiciaire qui prévaut dans notre pays et son Impact dans le quotidien des gabonais.

Il s’est agit entre autre de la société d’import export des produits surgelés Sangel qui lors d’une opération de contrôle sanitaire d’alimentation diligentée  par l’ancien procureur de la République Olivier N’zahou et les services de l’inspection générale municipale de l’hôtel de ville de Libreville, le jeudi 14 novembre 2019, où des produits avariés avaient été découvert et retirer sur le marché.

Le Président du Bloc Démocratique Populaire Paskal Nkoulou, déplore l’attitude méprisante du Directeur général de Sangel qui confirme cette horrible réalité du pays. La »loi serait elle appliquée pour certains et non pour d’autres »? s’interroge Paskal Nkoulou.

Dans cette mission de contrôle sanitaire et alimentaire, le Directeur général de la Sangel va manquer de respect aux agents municipaux qui étaient accompagné des forces de l’ordre. Comment comprendre qu’un simple directeur général s’oppose à une inspection menée conjointement par les services agréés en présence des forces de l’ordre? Le Président du BDP voudrais savoir pourquoi cet homme n’ait pas été mis aux arrêts pour instructions? Pour ajouter le cloue le Président du Conseil d’Administration de de cette boîte de criminels ou encore d’empoisonneurs va tenir une conférence de presse pour présenter ses excuses, après avoir violé la loi et empoisonner les gabonais.

Le BDP encourage et soutient la Maire de Libreville et invite les gabonais à faire preuve de patriotisme en observant jusqu’à l’expulsion du territoire national du directeur général de Sangel. Aussi, le président Paskal Nkoulou reste disposé à soutenir toute initiative citoyenne visant à mettre au pas tous ceux qui marchent en dehors des lois de la République.

Facebook Comments