Il faut souligner que la mise aux arrêts de Patrichi Tanasa Mbadinga, ancien Administrateur directeur général de la société nationale des hydrocarbures ou encore Gabon Oil Compagny (GOC) est une énième interpellation des membres de l’Association des jeunes émergents volontaires AJEV dont le président n’est rien d’autre que l’ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, Brice La cruche Alihanga.

Pourtant, il ya une semaine encore on apprenait que Patrichi Tanasa Mbadinga s’était rendu lui même a la Direction Général de recherche et était reparti libre de ses mouvements faute d’éléments. Interpellé ce vendredi 25 novembre 2019, il se rend avec ses avocats ou il a été finalement placé en garde à vue.

La liberté dont jouissait l’ancien patron de Gabon Oil Compagny n’aura été que de courte durée. Il a rejoint ses compagnons d’armes, Ikea Ngouoni porte- parole de la présidence de la République, Herman Nzoundou Bignoumba, Renaud Allogho Akoue, Jérémy Ayong, Ismaël Ondias Souna. Puis libéré.

Facebook Comments