Lors du culte du dimanche 10 novembre 2019, à l’église Guilgal à Damas dans le  arrondissement de la capitale Gabonaise où se trouve le siège de l’église de la lumière chrétienne (ELC), le prophète des nations, Béni Ngoua Mbina dit Son One, a demandé  au président de la République de ne pas accepter de brader les richesses du pays. Estimant que le pays traverse des problèmes financiers.

 » Pour que les ressources qui servent à investir et payer les fonctionnaires se multiplient nous devons prier pour les autorités », a expliqué Béni Ngoua Mbina.

Dans son message à la nation, il a dit au Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba de ne pas signer la vente de l’hôtel parisien Pozzo di Borgo appartenant au Gabon.

« Que l’on ne brade pas notre patrimoine national. Aucun bâtiment ne doit être vendu, car c’est le patrimoine du Gabon. Que le président de la République ne signe aucun papier de vente de maison en France ou au Gabon,  parce que derrière il y a les commissions ».

Puis de demander à ses fidèles de prier pour le pays et ses autorités. Car estimant que c’est le rôle du chrétien.

 Il a aussi une révélation concernant 3 pays francophones.

 « Je vois les drapeaux de trois pays francophones en berne. Il faut prier pour ça n’arrive pas », sans donner plus de détails.  

Annonçant que le mois de novembre est le mois de prière, le prophète des nations a demandé de prier également pour Israël qui traverse une crise politique. 

 » Nous devons aussi prier pour Israël, car  la transition  est difficile. Et Dieu donne la sagesse et l’entente entre les homme politiques pour Israël demeure protégé.

 

 

Facebook Comments