Photo de famille après la cérémonie

Le deuxième  adjoint au Maire de la commune de Libreville,  Annie Chrystel Limbourg Iwenga,  a présidé ce mardi 05 novembre 2019 à Libreville,  la cérémonie de lancement de l’appel à candidatures des jeunes âgés de 18 à 35 ans afin de participer  à l’atelier d’initiation à la prospective dénommé : « laboratoire du Nouveau Monde ; les jeunes imaginent Libreville, ville pacifique et durable à l’horizon 2050 » qui se tiendra du 5 au 11 décembre prochain dans cette ville.

Organisé conjointement par la Mairie de Libreville et le système des Nations Unies au Gabon et chapeauté par l’Unesco,  cet atelier qui se tiendra  sur une semaine presque, permettra de mener une réflexion autour du   » label Libreville,  ville pacifique et durable à l’horizon 2050″.

Il vise à créer un concept expérimental de prospective (dit « laboratoire du Nouveau Monde »). C’est ce à quoi devraient s’ateler les jeunes Gabonais âgés de 18 à 35 ans qui auront le privilège d’être retenus au terme de la sélection prévue pour le 26 novembre prochain.

Pour ce qui  concene les profils recherchés,  il s’agit entres autres des décideurs, administrateurs des collectivités locales, écrivain, architecte, urbaniste, paysagiste, artiste/artisan, leader

associatif/communautaire, universitaire, (étudiant, enseignant ou chercheur), entrepreneur économique ou social (quel  que soit le domaine d’activité), médecin spécialisé en santé publique, et tradipracien.

Indépendamment de ces profils, les jeunes intéressés, de niveau baccalauréat minimum en terme de formation, devront faire preuve d’ouverture d’esprit, de créativité, de passion pour l’innovation.

Aussi, les candidatures, constituées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitæ sont à adresser au plus tard le 25 novembre 2019 à munuit, par courriel à Messieurs Franck Assomou ([email protected]), Étienne Akandas Kingbell ([email protected]) et de Cédric Laurent Nkoulou Mintsa ([email protected]).

S’exprimant à cette occasion, l’autorité municipale,    tout en présentant  cet événement  comme une pemière en Afrique Centrale est revenu sur le bien fondé de celui-ci. Rentrant dans le cadre de la mise en œuvre et de l’expérimentation au Concept prospectif dit « Laboratoire du Nouveau Monde ».

« Pendant près d’une semaine, les jeunes d’horizon divers, les jeune d’horizon divers, tous résidents à Libreville, feront appel à leur genie créateur pour imaginer notre ville du futur. C’est pour nous, élus locaux en charge de nos administrations de proximité, l’occasion s’impliquer nos concitoyens dans l’élaboration des politiques publiques locales. La mairie de Libreville ambitionne par ce fait, une meilleure prise en compte des aspirations des citadins », a indiqué Mme Limbourg Iwenga qui était assistée du coordonnateur du système des Nations Unies au Gabon, Juste Joris Tendi Poaty. »

‘C’est ici l’occasion de saluer le partenariat Mairie de Libreville-Nations  Unies au Gabon qui matérialise la volonté de deux institutions de réaliser ensemble des projets basés sur le label « Libreville, ville pacifique et durable à l’horizon 2050 ». Label en parfaite adéquation avec l’engagement du président du Conseil municipal son Excellence, Monsieur Léandre Nzué et des membres de son bureau à savoir faire de Libreville une ville « Propre, belle, attrayante, prospère et sécurisée »  a-t-elle conclue.

Willy Arnauld Nguimbi

Facebook Comments