Les organisateurs posant pour la prospérité

Le Collectif des jeunes des PK  et du 6ème arrondissement de Libreville, regroupant une centaine des membres,  a désherbé ce samedi 2 novembre 2019, le rond point du PK 12, (3ème arrondissement de Ntoum), dans le  cadre de la célébration  de la journée citoyenne.

C’est le vice-président du collectif des jeunes des PK et du 6ème arrondissement, Jean-Pierre Prin’s Mbomba, qui a donné le coup d’envoi de cette opération de nettoyage. Il s’agit pour les organisateurs d’une manière pour respecter la tradition de cette journée citoyenne qui se tient chaque premier samedi du mois après avoir été instituée par le président Ali Bongo Ondimba.

Pour mener à bien ses actions de propriété dans ce grand carrefour commercial, ceo mouvement  associatif  était composé de ses membres et des quelques volontaires vivant dans les PK.

Le rond-point du 12, qui était déjà envahi des hautes herbes a donc été désherbé à cette occasion à l’aide des débroussailleuses et des machettes et bien d’autres outils auxquels étaient munis les intéressés.

Après une courte période de travail d’attache pied pied,  les débroussailleuses et débroussailleurs ont fait place nette, au grand bonheur des populations et automobilistes.

Face à la presse,  M. Mbomba a situé le contexte mais  surtout l’importance de cette opération de nettoyage tout en invitant l’ensemble de la population à mettre la main à la pâte pour être en phase avec les plus hautes autorités du pays qui ont fait adopté cette journée en Conseil des ministres en 2009.

« Nous sommes ici au PK 12 pour œuvrer dans le sens de la journée citoyenne instituée par le Chef de l’État », a-t-il dit ajoutant que le choix du PK 12 n’est pas fortuit, car ce carrefour représente la porte d’entrée et de sortie de Libreville. « Voilà pourquoi nous avons jugé utile de rendre ce lieu propre ».

Comme quoi, en gardant salubre notre environnement de vie permettrait de contribuer fortement au bien-être personnel et de  toute la communauté. La propriété étant la base de toute les conditions hygiéniques.

D’où l’importance de ce geste salvateur qui a permis de donner une fieri allure à l’un de ses grands points commerciaux de la capitale gabonaise,  en attendant d’autres actions à mener au PK 9 et au marché bananes samedi prochain,  selon Jean Pierre Prin’s Mbomba.

Rappelons que le CJPK est mouvement associatif à but non lucratif créé en 2004 et est aujourd’hui affilié à l’association des jeunes engagés volontaires (Ajev) que dirige Brice l’Accruche Alihanga, par ailleurs directeur de cabinet du président de la République Ali Bongo Ondimba.

Willy Arnauld NGUIMBI

Facebook Comments