Le gouvernement gabonais par le biais de  Noël Mboumba ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures,  et de Roger Owono Mba, ministre l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, a procédé lundi 28 octobre à la signature de 7 contrats d’exploration, d’exploitation et de partage de production (CEPP) entre l’État gabonais et Assala Upstream Gabon, Assala Gabon SA, Perenco Oil & Gas Gabon et Sinopec Oversas & Gas Limited.

Le ministre Noël Mboumba, s’est satisfait de la signature de ces nouveaux contrats, les premiers après la promulgation du nouveau code des hydrocarbures.

« Je suis ravi de me retrouver ici, à l’issue de la promulgation du nouveau code des hydrocarbures en juillet dernier, pour signer sept contrats d’exploitation et de partage de production et d’exploration et de partage de production. Cette signature est l’illustration parfaite de l’attractivité de notre nouveau code des hydrocarbures impulsé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour augmenter notre production et nos réserves pétrolières », a-t-il déclaré.

En contre partie, les compagnies pétrolières comptent investir 148 milliards de françs CFA, dans  la recherche des hydrocarbures dans notre bassin sédimentaire et son exploitation.

Les zones concernées par lesdits contrats se situent dans la province de l’  Ogooué-Maritime en onshore  et couvrent une superficie d’environ 2 829, 35 km2.

Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba, a remercié les entreprises pour leur engagement et la confiance renouvelée, puis d’inviter d’avantage les investisseurs à faire confiance au Gabon.

Le nouveau code des hydrocarbures a été promulgué en juillet 2019.

Facebook Comments