Dans un communiqué de presse dont nous avons obtenu copie, le collectif  » Appel à Agir » a clairement  accusé le gouvernement de retenir le passeport de Marc Ona Essangui, lauréat du Prix Goldman pour la défense de l’environnement, secrétaire général de l’Ong Brainforest et membre de ce collectif.

 » Le Ministre de l’Intérieur et le Directeur Général de la DGDI sont, dans leurs fonctions, les maîtres d’œuvre de cette confiscation de fait de la liberté d’aller et venir de Monsieur Marc ONA ESSANGUI ».

Le collectif Appel à Agir a jeté un regard dans le rétroviseur pour indiquer que le postulant attend son passeport depuis près de 4 mois.

 » Depuis le 05 juillet 2019 Marc Ona Essangui, membre du collectif citoyen Appel à Agir, a déposé un dossier complet de demande de passeport auprès des services compétents de la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI). Plus de trois
(3) mois après, malgré plusieurs relances, son passeport ne lui a toujours pas été
délivré. Au cours de ces dernières années, la qualité des services de la DGDI s’est
considérablement améliorée et les délais de délivrance ont été ramenés à une semaine maximum. Dès lors, il ne fait aucun doute que la non délivrance de son passeport à Monsieur Marc ONA ESSANGUI, qui ne saurait être imputable à un retard dans le traitement de son dossier ou à des dysfonctionnements du service, est intentionnelle et volontaire. Elle vise à l’empêcher de prendre part aux rencontres internationales auxquelles il est régulièrement convié par des institutions et organisations internationales ».
le groupement reuni au sein d’Appel à Agir a demandé la restitution dans autre forme de procès le passeport de leur membre.
« Le collectif citoyen Appel à Agir demande que le passeport de notre compatriote lui soit délivré immédiatement. Il condamne avec fermeté cette violation des droits constitutionnels de l’un de ses membres. Ces pratiques d’un autre âge portent la signature de l’autoritarisme d’un régime aux abois qui tente vainement de réduire au silence les citoyens qui ont le courage de dénoncer son imposture ».

Facebook Comments