Ils sont de milliers de jeunes (hommes et femmes) répartis sur l’ensemble du territoire camerounais, qui se sont fixé pour objectif, d’aider les populations des zones rurales à se connecter et à bénéficier des opportunités du commerce électronique.

La JForce, c’est le nom de baptême donné à ce programme mise en place par Jumia, la première licorne et la première entreprise tech africaine à être listé à la bourse de Wall Street. Un programme avec de multiples objectifs, notamment créer de véritables entrepreneurs mais également de connecter nos villages à ce nouveau mode de consommation. Ce sont de consultants indépendants qui se déplacent partout dans le pays notamment dans les villages, pour sensibiliser les populations quant-aux avantages que propose ce secteur.
“Nous avons décidé de mettre la JForce en place après avoir fait plusieurs constats notamment le faible taux de pénétration internet à ce moment-là, et l’évolution lente de ce secteur. Nous avons alors proposé ce programme non seulement pour créer et développer des entrepreneurs qui travailleraient en contrepartie de commissions, mais qui aideraient à introduire le e-commerce dans les zones rurales”, ce sont les déclarations de Clémentine Belinga, responsable de ce programme.

LaJF vise à renforcer l’adoption du e-commerce partout dans le pays et ainsi permettre l’émergence de futurs entrepreneurs. “J’ai en charge la gestion au quotidien d’une équipe de plus de 1000  consultants indépendants qui sont déployés sur l’ensemble du territoire et qui ont pour mission d’aider les populations à commander sur la plateforme Jumia.cm en contrepartie d’une commission à la fin de chaque mois. Ces consultants vont explorer le pays et entrer en contact avec soit ceux qui n’ont pas du temps et ne comprennent pas comment ça fonctionne ou alors les populations rurales qui n’ont pas accès à internet pour leur proposer nos produits ainsi que les facilités qui les accompagnent” dixit Clémentine Belinga.

La JForce représente soit une activité principale pour ceux qui n’ont pas d’emplois, ou une activité annexe pour ceux qui veulent compléter leurs revenus à la fin du mois. C’est donc un programme qui s’adresse à tout le monde quel que soit son statut social. Salarié, chercheur d’emploi, commerçant ou étudiant, que vous soyez en zone urbaine ou en zone rurale. Aujourd’hui, la Jforce est présente sur toute l’étendue du territoire national à travers plus de 40 points relais pour favoriser le développement de l’entrepreneuriat et aider les populations des 300 arrondissements du pays à avoir accès aux offres du géant de l’internet en Afrique.

Facebook Comments