L’ancien Premier ministre Jean-François Ntoutoume Emane a été interpellé jeudi avec deux de ses fils pour des raisons encores inconnues, a indiqué son  parti.
La police judiciaire (PJ), a arrêté tôt ce matin avec deux de ses fils à son domicile de Libreville, a indiqué Clay Martial Obame, secrétaire général  du Rassemblement des patriotes républicains (RPR), son parti.
Il s’agit de ces deux fils Ntoutoume Emane Albert et André Ntoutoume Emane qui ont été arretes en même temps que leur père.
En 2018, l’ancien chef du gouvernement sous Omar Bongo avait été longuement entendu par le B2, le service de contre-ingérence de l’armée, il était sorti libre. L’interrogatoire tournait autour d’un marché de 35 milliards de francs passé avec une société suisse qui était chargée de construire le grand marché de Libreville, à l’époque où il était maire de la capitale gabonaise. Le projet n’avait pas vu le jour, ce jusqu’à la plainte déposée par le Suisse.

Facebook Comments