Mon Bien Cher et Regretté PATRON,  depuis cette date de Votre Rappel auprès du Père Tout Puissant, je reste confortée par Votre Capital CONFIANCE et Votre PROTECTION. Je me remémore quotidiennement la RICHE Expérience acquise à Vos Côtés. Nos Derniers Entretiens resteront à jamais gravés…. 

J’esquisse encore et toujours un sourire face à la justesse de certaines de vos prédictions lorsqu’elles se réalisent même après Votre Départ. Vous connaissiez véritablement l’Etre Humain.

Mon Bien Cher et Regretté PATRON

Vivement que DIX ANS après Nous avoir quitté « physiquement », le Mémorial des Illustres Fils et Filles de la République Gabonaise puisse enfin voir le jour à Libreville, la Capitale gabonaise comme proposé par un de Vos anciens Proches Collaborateurs et Maire de la Commune de Libreville en 2010 à l’occasion du Cinquantenaire. Plus de quatre décennies de présence à la Magistrature Suprême mérite bien d’être en bonne place dans ce Mémorial, Vous l’Homme du Gabon, de l’Afrique et du Monde! Nous pourrions ainsi nous recueillir plus souvent.

Facebook Comments