Le maire de la commune de Libreville, Léandre Zué, a reçu en audience mercredi à son cabinet de travail, le secrétaire général de l’Association des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU), Jean Pierre Elong Mbassi, qui a séjourné dans la capitale gabonaise dans le cadre d’une mission officielle.
Au cours de cette entrevue , Jean Pierre Élong Mbassi, a plaidé pour bénéficier l’expertise gabonaise sur les questions climatiques.
Les deux personnalités ont également abordé les questions relatives à l’environnement et au développement de leur mouvement associatif .
Lecrétaire général de l’association des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU), Jean Pierre Elong Mbassi, a en outre, invité l’édile de Libreville à se rendre en Egypte pour confirmer la présidence à la tête de CGLU.
Il était également question de préparer la réunion entre l’association et la Banque africaine de développement qui aura lieu la semaine prochaine à Abidjan en Côte d’Ivoire sur le climat.
« Je suis venu au Gabon pour avoir le point de vu des autorités gabonaises sur leur implication dans la mise en œuvre de l’agenda climat au niveau des collectivités territoriales », a-t-il souligné.
Les deux hommes se sont ensuite réjouis des relations au beau fixe entr les mairies du Gabon à l’association desités et gouvernements locaux unis d’Afrique.
Pour rappelle, la ville de Libreville avait été élue lors de la dernière assemblée générale de la CGLU, tenue le 23 novembre 2018 dans la ville de Marrakech au Maroc (du temps de Rose Christiane Ossouka Raponda alors maire de Libreville) pour assurer la présidence de leur association.
«Nous attendons que l’actuel maire de Libreville vienne faire cette confession de foi devant ses pairs, et être installé comme le nouveau président de notre organisation continentale ».

Facebook Comments