Le Cercle Réalités et Perspectives Gabonaises (CRPG) a pris acte cet après midi dans un hôtel de la place de la volonté du gouvernement,du Premier Ministre Julien NKOGHE BEKALE, de relever le niveau de l’école gabonaise et l’arrimer aux besoins du développement intégral du pays.
Le CRPG souligne également qu’un gouvernement qui porte une telle ambition sur l’école vise à susciter l’émulation et l’excellence du système éducatif du Gabon.En effet, l’envers du décor est constitué d’un déficit cumulé sur au moins trois (3) décennies, alors même que les états généraux de 1982 et de 2011 ont suffisamment déclenché la sonnette d’alarme de la déliquescence de l’éducation.
Pourtant, la volonté du gouvernement d’engager sa réforme audacieuse se heurte à ces goulots d’étranglement qui s’érigent en obstacle et finalement en préalables à cette noble ambition de repenser l’école gabonaise.
Par conséquent, ces deux réalités constituent pourtant l’avers et le revers d’une même pièce de monnaie, à savoir la détermination du gouvernement et les insuffisances relevées par des partenaires sociaux et les élèves des différents établissements secondaires du pays. Cette contradiction apparente ne peut se résoudre que par une synthèse des arguments énoncés par l’exécutif et les autres acteurs du monde de l’éducation.
La CRPG voie l’urgence de la tenue d’une table ronde autour du Premier Ministre Chef du Gouvernement dans le but de concilier ces oppositions qui ont conduit à la fermeture des salles de classes et qui menace gravement l’organisation des examens de fin d’année.
La concertation attendue doit permettre d’aboutir à un plan d’urgence de refondation de l’école gabonaise, pour non seulement discuter sur l’âge et la moyenne d’obtention du baccalauréat mais également et surtout, de dégager un consensus national sur une nouvelle gouvernance de l’éducation et des ressources budgétaires appropriée à mettre à la disposition du secteur de l’éducation. Ce convenus ne peut ignorer la directive de I’UNESCO qui exige aux Etats de réserver 13% de leur budget annuel pour éduquer leur jeunesse.
Le Cercle Réalités et Perspectives Gabonaise exhorte le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à fédérer au tour de lui les expressions et les opinions qui s’expriment sur la question de l’éducation avec beaucoup de virtuosité.
Les Membres du CRPG signataires
Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Président de l’UPG,
Monsieur Guilou Steeve Fabrice BITSUTSU GIELESSSN,Président du MPC,
Monsieur Thierry d’Argendieu KOMBILA, Président de l’ UNAF,
Monsieur Henri MBIRA-NZE, Premier Secrétaire de l’USP,
Monsieur Marcel Robert TCHORERET ROKOSSA, Président du Cercle OMEGA,
Monsieur Simon Adolph EVOUNA, Président du PSU,
Monsieur Jean Claude Quentin BEN MOUGARYAS, Président FCD,
Monsieur Joël Patient TCHORERET MBIAMANY, Personnalité politique,

Monsieur Jean-Pierre ROUGOU, Personnalité politique.

Facebook Comments