Répondant aux questions de nos confrères du journal l’Union; le premier Ministre a lancé l’idée d’une grande initiative de l’eau et de l’électricité appelée : «Eau pour tous, Electricité pour tous»; pour régler le problème de  coupures d’eau et d’electricité.
 » Le secteur de l’énergie fait quand même partie de ceux qui compliquent, ces derniers temps, deplus en plus la vie des Gabonais en général, et des Librevillois en particulier. Des coupures d’eau et d’élec￾tricité en permanence. Aujourd’hui le Groupe VEOLIA est parti, l’Etat a repris son bien. Les populations se demandent vers qui se tourner maintenant pour que s’améliore cette situation qui les accable de plus en plus ? L’eau et l’électricité sont des besoins vitaux
quotidiens. C’est pour cette raison que j’ai demandé au ministre en charge du secteur de réfléchir sur la mise en œuvre d’une grande initiative de l’eau et de l’électricité appelée : «Eau pour tous, Electricité pour tous».
Au sujet de VEOLIA, l’Etat a effectivement repris la gestion de la SEEG à travers la So￾ciété de Patrimoine. J’ai demandé un diagnostic de tous les équi￾pements de production transport et distribution en eau et en électricité aux fins de mener une action qui porterait aussi bien sur l’entretien
de l’existant que sur le financement de nouveaux ouvrages.
Pour la phase d’en￾tretien, instruction a été donnée au mi￾nistre en charge de l’Energie pour qu’un rapport détaillé me soit présenté dans
des délais raisonna￾bles. En matière d’eau particulièrement, un grand effort sera fait pour l’améliora￾tion des rende￾ments de réseau car
il semble que c’est à ce niveau principa￾lement, que la SEEG rencontre le plus de difficultés.
D’une manière générale, nous combinerons la poursuite de la mise en œuvre des me￾sures présidentielles d’urgence du ressort
avec des nouvelles initiatives dans le but d’atteindre notre objectif d’accès à tous à l’eau et à l’électricité. Au final, notre ambi￾tion reste la même : offrir aux Gabonais une couverture continue en eau et en électricité.
Nous y parviendrons ».

Facebook Comments