Tôt le matin, une déclaration vient de réveiller les gabonais. A a radio nationale, de la musique militaire et une prise parole d’un groupe de militaires de la garde republicaine, invitant les forces vives de la nation à rejoindre le mouvement. A la tête le lieutenant Kelly Ondo. L’internet est coupé, les rumeurs vont bon train.

Facebook Comments