Le Gabon qui ambitionnait de devenir le premier producteur africain d’huile de palme  produit « de l’huile de palme durable », a annoncé mercredi  M Yaba un des responsables de la plantation  AWALA Kango de la Singapourien Olam.
Olam s’était engagé  dès le début de ses activités dans le secteur de  l’huile de palme à aller vers la certification RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil, Table ronde sur l’huile de palme auprès du min ministère de l’agriculture et du World Wildlife Fund, partenaire du RSPO.
C’est chose faite depuis 2016. Olam a obtenu sa certification. »Nous voulons montrer à nos consommateurs que nos produits sont durables, nous voulons aussi montrer que nos produits n’ont pas tué un singe et n’ont pas détruit l’environnement. Nos produits désormais certifiés pour montrer que ce sont des produits qui respectent l’environnement », a indiqué. Georges Boussougou, manager assistant HCV.
« Nous respectons les normes de conservation de l’environnement. Les droits de communautés et les standards de conservation ‘’, a-t-il conclut.
Le site d’Awala Kango compte ²trois plantations, d’une superficie de 2500 hectares chacune
Le Gabon compte pour son développement, s’appuyer non seulement sur la valorisation locale de ses matières premières mais également œuvrer pour la préservation de ses écosystèmes dans un souci du respect du développement durable.
Le site d’Awala Kango a une superficie totale de 20030 ha, avec une haute valeur de conservation de 12102, soit 60% de la superficie totale, dont la surface plantée est de 32,5%. La zone tampon est  de 1012 ha soit 5%. Les infrastructures occupent 2,1% soit 414 ha.
Les projets sociaux ne sont pas en reste. Panneaux solaires, construction des écoles, dispensaires, logements pour enseignants, une assistance, matériel et technique en faveur des populations dans l’agriculture villageoise.
 
 

Facebook Comments